Guillaume Adjutor Provost and/et Shanie Tomassini

A Witch is Born Out of the True Hungers of Her Time

September 14th to October 19th / Du 14 septembre au 19 octobre (2018)

 

(Description en Français plus bas)

EN

TAP is proud to present a two-person exhibition; artists Guillaume Adjutor Provost and Shanie Tomassini.

The title of this exhibition A Witch is Born Out of the True Hungers of Her Time is a quote taken from Ray Bradbury’s short story Drink Entire: Against the Madness of Crowds included in the book Long After Midnight (1976). The story takes place in New York City in the middle of a nocturnal heat wave that forces the main protagonist to ride the night subways in search of a precious cool breeze. Written in the mid-seventies, it is an entangled tale about capitalism under extreme climate, and the pressure for productivity.

The short-story becomes loosely a reference in Guillaume Adjutor’s and Shanie’s collaborative exploration on the impact of climate change on eco-anxiety, a type of anxiety that is more generalized than ever. This exhibition proposes that apart from individual actions that feel inconsequential to the mitigation of the problem, there is an urgency to rethink our societal structures; not by putting humanity at the core of the issue but by challenging the systems that enable environmental destruction.

If a witch can represent simultaneously an antidote and a poison, the title calls to consider what are the true hungers of our time?

Guillaume Adjutor’s practice can be seen as conceptual materialism in which the artist refers to counter-history: Quebec vernacular imagery, queer experiences, poetry, and science-fiction. He works and lives in Montreal. Shanie Tomassini’s sculptures are guided by physical and conceptual attempts to challenge the integrity of objects. Using a wide array of techniques, Shanie is in a constant pursue of newness by attempting to isolate the substance of a form. She lives in Austin, Texas where she is currently pursuing an MFA.

**Thanks to galerie Hugues Charbonneau and to the University of Texas at Austin for their collaboration**

++__++

FR

TAP est fier de présenter une exposition collaborative réunissant les artistes Guillaume Adjutor Provost et Shanie Tomassini.

Le titre de cette exposition A Witch is Born Out of the True Hungers of Her Time est une citation tirée de la nouvelle de Ray Bradbury, Drink Entire: Against the Madness of Crowds, publiée dans le recueil de nouvelles Long After Midnight (1976). L'histoire se déroule à New York au milieu d'une vague de chaleur nocturne qui oblige le protagoniste principal à prendre le métro à la quête d'une brise rafraichissante. Écrit au milieu des années soixante-dix, il s'agit d'un conte traversé par le capitalisme sous des conditions climatiques extrêmes et de la pression que ces dernières ont sur la productivité.

La nouvelle forme un point de référence dans l’exploration collaborative de Guillaume Adjutor et de Shanie qui prend en compte l’impact des changements climatiques sur l’éco-anxiété, une forme d’anxiété plus généralisée que jamais. Cette exposition propose que, en dehors des actions individuelles qui ne semblent pas avoir d'effets sur l'atténuation du problème, il demeure urgent de repenser nos structures sociétales; non pas en mettant l'humanité au cœur du problème mais en remettant en cause les systèmes qui permettent la destruction de l'environnement.

Si une sorcière peut représenter simultanément un antidote et un poison, le titre appelle à considérer quelles sont les réelles faims de notre temps?

La pratique de Guillaume Adjutor peut être considérée comme un matérialisme conceptuel par lequel l’artiste fait référence à la contre-histoire: l’imagerie vernaculaire du Québec, les expériences queer, la poésie et la science-fiction. Il travaille et vit à Montréal. Les sculptures de Shanie Tomassini sont guidées par des tentatives physiques et conceptuelles visant à remettre en cause l’intégrité des objets. En utilisant un large éventail de techniques, Shanie est constamment à la recherche de nouveautés en essayant d’isoler la substance d’une forme. Elle habite à Austin, au Texas, où elle poursuit actuellement un MFA.

**Nous remerçions la Galerie Hugues Charbonneau et l'université du Texas à Austin pour leur collaboration**